Programme Empathy :Ashoka et lettera27 : un défi pour l'éducation, à cheval entre l'empathie et l'intelligence collective

 


 

 

Le monde passe – plus rapidement que jamais – d’une société gouvernée par des élites à une société dans laquelle chacun devient acteur du changement. Dans ce nouveau monde, l’empathie est l’une des compétences les plus importantes: l’axe central du cycle de vie de l’innovation, du changement et de la résolution des problèmes systémiques sociaux. La mesure du succès de toute institution sera bientôt évaluée par la proportion de ses éléments qui sont des acteurs de changement compétents ayant l’empathie afin de diriger d’autres autour d’eux vers de nouvelles solutions qui rendent la vie meilleure pour tout le monde.

 

Personne ne met en doute que les enfants doivent apprendre à lire ainsi qu’à manier les maths pour réussir. L’empathie est une compétence essentielle de même importance.

Shapes not supported

 

POURQUOI ASHOKA?

Pendant 30 ans, Ashoka établit un réseau de 3.000 entrepreneurs sociaux importants autour de la planète pour apporter un changement systémique pour le bien de tous dans chaque domaine eu ayant le besoin.  Le fait d’être au centre de ce réseau nous fournit une compréhension approfondie des leviers essentiels pour opérer le changement social structurel, à travers les industries et les secteurs. Nous apercevons des points où les interventions sont les plus nécessaires dans la société et là où les terrains sont fertiles pour le changement. Nous pouvons donc aligner les acteurs-clé dans le cadre d’un partenariat de collaboration pour accélérer ce changement.

 

POURQUOI L’EMPATHIE?

Ashoka pense que l’empathie est l’une des plus importantes questions de notre temps, qu’elle joue un rôle essentiel dans l’innovation, le changement, et la résolution de problèmes sociaux systémiques ancrés. Nous avons besoin des compétences d’empathie – la capacité de comprendre ce que d’autres personnes ressentent pour guider nos pensées et actions dans le monde par des moyens qui ne sont pas nuisibles et qui contribuent au changement positif. 

 

Ashoka s’engage pour un monde dans lequel chaque individu a l’occasion d’apprendre les compétences de l’empathie et chaque institution, de l’école à la grosse société et au pays, intègre l’empathie comme principe et pratique de base. L’étape la plus cruciale pour y parvenir est de s’assurer que chaque enfant maîtrise l’empathie. Sans cette compétence, il ou elle fera du mal à des individus et des groupes, il sera marginalisé, et ne sera pas capable de se joindre à d’autres pour apporter un changement bénéfique dans le monde.

 

POURQUOI MAINTENANT?

Dans le passé, les gens pouvaient se référer à des règles et des hiérarchies pour leur orientation, mais le monde change trop rapidement maintenant. Les hiérarchies sont remplacées par des équipes fluides; les règles n’existent pas, elles sont en perpétuel devenir, ou en conflit; et le flux d’information est rapide et ambigu. C’est un moment exaltant car il signifie que le pouvoir n’est plus entre les mains d’une minorité d’élites – tout le monde peut y participer et doit en fait devenir de plus en plus membre actif de l’équipe contribuant à un monde défini par le changement. Comme le taux du changement augmente, en fait, chaque personne a besoin d’un niveau plus élevé de compétences en empathie pour prospérer.  Là où les règles ne sont plus claires, sans les compétences en empathie, nous ferons du mal aux personnes et perturberons les institutions. L’empathie appliquée à un niveau élevé est devenu essentiel pour pouvoir s’impliquer entièrement dans une société en changement et agir pour contribuer positivement à la marche du monde.  

 

Combien de directeurs d’école élémentaire savent-ils qu’ils échoueront si un élève de deuxième année n’a pas saisi l’empathie alors qu’ils avaient des opportunités considérables de la pratiquer? Et combien de parents savent-ils insister sur cet aspect et ou sur la manière de jouer leurs rôles en conséquence? Un mouvement visant à souligner l’importance du rôle critique de l’empathie et des stratégies les plus efficaces pour l’inclure dans l’éducation secondaire est maintenant plus qu’urgent.

 

L’INITIATIVE EMPATHIE

Dans le cadre de notre collaboration avec notre réseau mondial de Fellows et autres partenaires, nous envisageons de catalyser un tel changement d’état d’esprit pour que l’empathie soit comprise comme étant une compétence essentielle, et que la société soit engagée et dotée de moyens pour s’assurer que tous les enfants la maîtrisent. L’initiative est une plateforme de collaboration pour des entrepreneurs sociaux et d’autres personnes qui partagent cette vision d’un monde où chaque enfant maîtrise l’empathie et disposent d’idées et d’innovations qui feront de cette vision une réalité. A travers cette plateforme, nous sommes mobilisés dans un réseau mondiale d’équipes pour collaborer vers la concrétisation de cette vision.

 

Une mosaïque de solutions

Les Fellows d’Ashoka nous ont tracé un itinéraire pour la création d’un changement d’empathie à grande échelle dans le monde et œuvrent maintenant à faire naître ce monde. Cela a commencé avec un petit groupe de fellows aux Etats-Unis et au Canada qui ont transformé des expériences en éducation par des méthodes qui catalysent le développement de l’empathie.

 

Mary Gordon met à la disposition des enfants des compétences en empathie en utilisant Les Racines de l’Empathie, qui amène des nouveau-nés (“les professeurs”) dans des salles de classe et met au défi les étudiants pour identifier ce que ce professeur dit ou ressent. Les taux d’agressivité diminuent souvent de manière permanente.

Une fois que les enfants ont acquis les compétences d’empathie, ils doivent avoir des opportunités de la pratiquer. Jill Vialet fournit de telles opportunités dans Playworks (Oeuvres de Jeu) qui ramène la récréation dans les écoles comme moment essentiel de jeu de groupe. Playworks, permet aux enfants de saisir l’empathie-et de la pratiquer et de l’approfondir sur l’aire de jeu.

L’environnement scolaire doit aussi être transformé pour cultiver de façon continue cette compétence, ce que fait Eric Dawson. Son programme, La Paix D’abord, traite de la violence scolaire à travers les Etats-Unis, en enseignant l’empathie appliquée par l’engagement des enfants et des comités scolaires dans la résolution des conflits et l’établissement de la paix dans la classe, et en catalysant en dernier ressort le changement de climat de toute l’école.

Les compétences en empathie relationnelle sont intimement liées au développement émotionnel individuel de l’enfant. A des moments critiques de leur développement, les enfants, surtout les filles, peuvent perdre confiance en elles, mettant ainsi dangereusement à risque leur potentialité de réaliser le changement. Molly Barker, à travers Filles en Course, minimise ce risque par un mouvement de création de l’estime de soi chez les filles et des compétences en empathie, pour s’assurer que leur personnalité et aptitude peuvent prospérer.

 

Ces quatre fellows, ainsi que d’autres, ont vu comment leur travail s’insère dans la grande mosaïque de solutions qui peut garantir que chaque enfant maîtrise l’empathie. Ils se sont engagés à collaborer pour changer ce monde.

 

Stratégie

Faire agir rapidement les Entrepreneurs de l’Empathie. Ashoka a une masse critique de Fellows en ce qui concerne les enfants et les jeunes, ainsi que d’autres partenaires disposant d’innovations relatives à la vision de l’Empathie. Nous mobilisons cette communauté pour collaborer avec nous pour la réalisation de cette vision. S’assurer que chaque enfant maîtrise l’empathie nécessitera aussi un courant de nouvelles idées. Nous recherchons des fellows qui mettent en œuvre d’autres modèles de changement de structures qui cultivent l’empathie à travers la société.

 

Miser sur les Ecoles Primaires. Les enfants subissent beaucoup d’influence dans leur vie, celle des parents étant la plus forte. Mais nous pensons que cibler d’abord les écoles sera l’approche la plus efficace pour s’assurer que les enfants maîtrisent l’empathie. Ashoka identifie des écoles primaires et des réseaux d’écoles influents – qu’elles soient publiques, privilégiées ou privées – à cibler comme leviers pour miser sur le secteur dans le pays.  L’initiative consiste à engager ces écoles autour de la nécessité d’apprentissage de l’empathie et de modèles pour sa mise en œuvre.

 

3.   Cultiver des Connaisseurs pour Catalyser un Changement d’Etat d’Esprit. Obtenir l’appui d’un petit nombre d’éditeurs, d’écrivains et autres intermédiaires intellectuels importants, de très grand sérieux, et par conséquent ayant l’esprit ouvert et influents, est le troisième pilier crucial de notre stratégie pour viser le monde. L’Initiative consiste à cultiver une liste soigneusement sélectionnée d’écrivains importants, de penseurs, de journalistes, de bloggeurs et d’éditeurs qui sont généralement influents dans des communautés spécifiques, d’éducateurs et de parents. Nous les amenons à discuter du rôle essentiel de l’empathie et de la nécessité urgente qu’il y a pour les enfants d’apprendre à la pratiquer. Nous leur offrons de la matière sur la manière d’y procéder,  sur les éléments constitutifs des innovations des Membres, sur le pouvoir et la nécessité de ces approches afin de préparer les enfants à réussir, et sur les écoles qui réalisent avec succès la vision de l’Empathie.